Booster sa fertilité, attention aux perturbateurs endocriniens

Last Updated on 26 septembre 2021 by Equipe redaction

Même si la France fait partie des pays champion d’Europe en terme de natalité avec plus de 800 000 naissances par an, il n’en reste que la fertilité est en baisse depuis ces 10 dernières années.

Notre environnement, ainsi que notre alimentation sont aujourd’hui 2 facteurs clairement mis en avant dans cette chute du potentiel fertile notamment chez les hommes avec la baisse de la qualité et du nombre de spermatozoïdes étant le résultat le plus marquant.

De nombreux médecins, ouvrent aujourd’hui le sujet et essayent de comprendre de manière scientifique les éléments extérieurs qui influent directement ou indirectement sur la fertilité des Français.

vitamine de la fertilité
vitamines de la fertilité

Le Dr Patrice Halimi, chirurgien pédiatre, cofondateur de l’ASEF (Association Santé Environnement France) et auteur de La grande détox (Calmann-Lévy, 2015), a passé en revue les produits toxiques à éviter absolument.

En effet dans les pesticide régulièrement utilisés sur les fruits et légumes que nous consommons, une quarantaine sont considérés comme des perturbateurs endocriniens et ont un effet néfaste sur la fertilité.

Il faut donc être vigilant sur les fruits et les légumes que vous consommez, même si il est recommandé d’en manger régulièrement, pensez à peler la peau de ceux dont vous ne connaissait pas l’origine ou qui ne ne sont pas bio.

Consommer des fruits et des légumes locaux, permet d’éviter les conservateurs et remet la consommation dans l’ordre de ce que les saisons peuvent nous donner.

Pour aider votre apport en micronutriments indispensable à une bonne maturation des spermatozoïdes vous pouvez aussi utilisez des suppléments alimentaires comme Fertimax.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des produits qui aident à booster la fertilité sur notre espace fertilité masculine et alimentation en suivant le lien précédent.